Résultats permis de conduire en ligne

Avec l'assistance multi-démarches du service FCG


* En aucun cas vos données personnelles ne seront transmises à un tiers à des fins commerciales ou publicitaires.

Le permis de conduire est un dispositif conciliant deux principes fondamentaux, deux notions essentielles au bon fonctionnement de la vie en société : la liberté individuelle et la sécurité publique. C’est ainsi qu’à l’heure actuelle, tout individu qui souhaite circuler sur la voie publique avec un véhicule se voit imposer la détention de ce document officiel. Étant un impératif de sûreté, ce dernier a été vu par les pouvoirs publics afin de civiliser les usagers de la route, mais également de les sanctionner en cas d’indiscipline.

L’avènement de l’automobile a entrainé plusieurs réformes. Avant 1922, il était question d’avoir le sang-froid et une bonne présence d’esprit pour pouvoir conduire un Motorwagen. Aujourd’hui il faut être en mesure d’assimiler les règles qui régissent le Code de la Route. Notre site est un portail qui vous facilite l’accès à toutes les informations utiles concernant le permis de conduire en France ainsi que sur toute l’Europe. Vous trouverez ici toutes les réponses à vos questions sur les démarches à suivre, les services fournis par le gouvernement, les examens à passer…

Le système de permis à points est né en 1989 en vue de diminuer les probabilités d’incidents routiers. Ce dispositif, encore en application, propose de mieux contrôler, sensibiliser et sanctionner les automobilistes quant aux règlementations routières. Il représente un excellent compromis qui permet aux conducteurs de se familiariser avec le Code de la Route, d’éviter les fautes et les récidives. À ce titre, un individu qui vient d’obtenir son permis de conduire reçoit 6 points pour une durée de 3 ans. Durant ce temps, le conducteur est qualifié de novice et doit mettre sur son véhicule le sigle A (Apprenti). Cette période écoulée, il deviendra alors un conducteur expérimenté et ses points augmenteront jusqu’à 12 points.

Le comportement des automobilistes et des motocyclistes est régi par la loi du 1er juillet 2012, article L223-1 jusqu’à L223-8 de la loi n°89-469. Les sanctions et les différentes démarches administratives auprès de l’administration routière ne sont pas les mêmes pour un conducteur expérimenté et un apprenti.

Obtenir le droit de conduire un véhicule


Pour être titulaire d’un permis de conduire, vous devez en premier lieu suivre un cours de conduite auprès des écoles agréées par l’État. Il s’agira en second lieu de passer et de réussir l’examen théorique ainsi que l’examen pratique. Le premier se présente sous forme de QCM (questionnaire à choix multiple), quant au deuxième, une conduite sur terrain. Ces épreuves sont encadrées par une réglementation perpétuellement mise à jour ; elles sont considérées comme un examen d’État.

Le permis qui en découle varie selon la classe du véhicule que vous souhaitez conduire. On compte à ce jour 5 types de permis (encore déclinables en plusieurs sous-catégories) :

  • Permis A : généralement destiné pour les 2 roues et les tricycles
  • Permis B: pour les voitures (dont le PTAC ou Poids Total Autorisé en Charge ne dépasse pas les 3,5 tonnes)
  • Permis C: les voitures (professionnelles) dont le PTAC dépasse les 3,5 tonnes et inférieur à 7,5 tonnes
  • Permis D: automobile destinée au transport de personnes comportant plus de 8 places
  • Permis E: les véhicules de catégorie B, C ou D disposant d’une remorque.

Il existe de nombreux véhicules dont la conduite sur la voie publique ne nécessite pas une licence :

  • Les voiturettes : qui représentent une alternative aux automobilistes qui ne possèdent plus de permis et aux enfants.
  • Les bicyclettes : qui ne disposent pas d’un moteur
  • Les cyclomoteurs ou mini motos : uniquement pour les personnes nées avant le 1er janvier 1988,
  • les véhicules agricoles : ne concerne que les machines agricoles utilisées par une entreprise d’exploitation forestière, agricole ou une coopérative d’utilisation de machine agricole.L’âge minimum varie de 16 à 18 ans selon la largeur du véhicule.

L’admissibilité aux épreuves

Pour être reçu à l’épreuve de conduite, vous devez impérativement :

  • avoir 15 ans (minimum)
  • être en possession d’un livret qui atteste l’apprentissage (en précisant les objectifs et la progression)
  • obtenir l’aval de la préfecture du département de localisation
  • utiliser uniquement des véhicules habilités
  • être sous la tutelle d’un enseignant titulaire de l’autorisation d’enseigner la conduite des véhicules à la catégorie du véhicule présentement utilisé.

Il est également possible de passer le code en tant que candidat libre pour ainsi éviter les frais de formation en auto-école. Mais pour cela, vous devriez effectuer vous-mêmes toutes les démarches d’inscriptions auprès de la préfecture.

Consulter les résultats de l’épreuve en ligne

Notre plateforme en ligne vous donne la possibilité de consulter les résultats permis de conduire 48 heures après l’épreuve. Cette première est innovante en ce sens qu’elle vous affranchit de toute autre démarche donc vous réduit amplement la durée d’attente.

Quelques clics vous permettront également de télécharger votre CEPC (Certificat d’examen du permis de conduire) depuis notre site si le bilan de compétences s’affiche favorable. Il suffit de saisir sur les champs demandés votre numéro de dossier NEPTH, vos coordonnées et la catégorie de votre permis.

Depuis le 19 janvier 2013, la durée de vie du permis de conduire est limitée, sa validité ne dépassant pas les 15 ans pour toutes les catégories. Ce temps écoulé, il sera nécessaire de procéder à un renouvellement qui se résume à une simple tâche administrative. Cet acte est exempt d’examen ou de visite médicale et met uniquement à jour la base de données de l’administration routière pour limiter les fraudes.